Canadian Vending

News
CAMA Connection: May 2008

Advocacy: What’s in it for me?


May 7, 2008
By Canadian Automatic Merchandising Association

One year ago CAMA launched an advocacy program, which was designed to protect and enhance the image of the vending industry in Canada.

camaOne year ago CAMA launched an advocacy program, which was designed to protect and enhance the image of the vending industry in Canada. At Vancouver Expo 2007, members commended CAMA for taking action; however, since that time there has been no response to requests for support from industry members outside of the CAMA board. So we have re-evaluated our positioning.

Discussions with NAMA and members of the soft drink industry have convinced CAMA we must continue with an advocacy program, and that the message must be positive.

In 2008, and going forward, CAMA will establish clear goals designed to bring credibility to the vending industry by positioning our businesses as professional vending retailers. There is nothing confrontational or divisive in this approach. There is no need to debate and promote individual company successes in the healthy lifestyle arena. We are simply bringing to the forefront a retail option that sells anything, anywhere at anytime.

Advertisment

The details of a new advocacy plan are in the making. CAMA will enable industry members to become involved and carry the same message, regardless of region, size and specific services offered. We want to avoid confusion and make it easy to buy-in to a program that will ultimately stabilize and enrich the vending industry.

This is where CAMA needs the support of individual members – both small business owners and management employees of larger firms – who have a vested interest in acceptance and growth of the vending industry. In order to deliver on its advocacy efforts, CAMA requires financial resources, and the following is proposed as a way in which to make this mutually beneficial for all involved.

CAMA will prepare Professional Vending Retailer decals enabling industry members to partner in a “sell anything, anywhere at any time” program via their machines. Your equipment will become a billboard to promote our industry.

Participating operators will receive decals that can be used on vehicles and machines, and in offices. Digital media will also be provided to promote a company’s partner role in this program on letterhead and in print materials. CAMA will do its part by listing partners on www.vending-cama.com and at all CAMA events. There will be gold, silver and bronze partner opportunities for operators; and platinum, gold, silver and bronze contributor levels for manufacturers, distributors and suppliers.

This is a start. As momentum grows additional services such as Vending Best Practices – for use by members and endorsed by CAMA – may be adopted.

The key elements stay the same. This is a simple, timeless approach designed to build business for professionals in the vending industry in Canada. It can be offered by regions and companies at different times. It can be equally beneficial to all members – operators, manufacturers, distributors, suppliers – drawing us together as one group with a shared goal and a common voice. If it also addresses specific issues as they arise, then that is a bonus.

If it saves a business or improves the company bottom line, then that answers the question “what’s in it for me?”

Défense Des Droits : Que cela signifie-t-il pour moi

Il y a un an, l’ACAD a lancé un programme sur la défense des droits, ayant comme but de protéger et d’améliorer l’image de l’industrie de l’auto-distribution au Canada.  À Vancouver, les membres de l’expo 2007 ont félicité l’ACAD pour avoir pris de telles mesures ; toutefois, depuis cette époque, nous n’avons reçu aucune réponse aux demandes de soutien formulées par les membres de l’industrie, à l’extérieur du conseil d’administration de l’ACAD.  Nous avons donc réévalué notre position.  

Des discussions avec NAMA et les membres de l’industrie des boissons gazeuses ont convaincu l’ACAD que nous devions continuer notre programme  sur la défense des droits et que le message doit être positif. En 2008, et à partir de maintenant, l’ACAD établira des objectifs précis, conçus pour apporter une certaine crédibilité à l’industrie de l’auto-distribution, en positionnant nos affaires en tant que détaillants professionnels d’auto-distribution. Cette approche n’entraîne aucune controverse ni division.  Il n’est pas nécessaire de débattre et de promouvoir les sujets de chacune des compagnies dans le domaine des styles de vie sains.  Nous mettons simplement de l’avant une option de détail qui veut vendre n’importe quoi, n’importe où, n’importe quand. 

Les détails d’un nouveau plan sur la défense des droits sont sur le point d’être élaborés.  L’ACAD permettra aux membres de notre industrie de s’impliquer et d’annoncer le même message, quels que soient la région, l’importance et les services précis offerts.  Nous tenons à éviter la confusion  et qu’il soit facile d’adopter  un programme qui permettra finalement de stabiliser et d’enrichir l’industrie de l’auto-distribution.

C’est là où l’ACAD a besoin du soutien de chacun de ses membres – qu’il s’agisse des propriétaires de petites entreprises  et d’employés de gestion d’entreprises plus grandes – qui ont un intérêt tout particulier dans l’acceptation et la croissance de l’industrie de l’auto-distribution.  Pour obtenir des résultats positifs sur les efforts qu’elle déploie pour l’acceptation des droits, l’ACAD a besoin de ressources financières et nous proposons ce qui suit comme moyen pour trouver une solution, qui soit
valable pour toutes les personnes impliquées.  

Voici quelques idées que nous présentons.

L’ACAD préparera des décalques de détaillants professionnels dans l’auto-distribution, permettant ainsi aux membres de notre industrie de s’associer au principe «vendre n’importe quoi, n’importe où, n’importe quand» grâce à leurs machines.  Votre équipement deviendra donc une affiche qui fera la promotion de notre industrie.

Les opérateurs participants recevront des décalques qui peuvent être utilisés sur les véhicules, les machines et dans les bureaux.  Des médias numériques seront également fournis pour promouvoir le rôle de partenaire de la compagnie dans ce programme sur le papier à en-tête et la documentation à imprimer.  L’ACAD fera sa part en dressant la liste de ses partenaires à www.vending-cama.com et à tous les événements de l’ACAD.  Il y aura des opportunités de partenaires or, argent et bronze pour les opérateurs et platine, or, argent et bronze pour les fabricants, les distributeurs et les fournisseurs.
 
Ce n’est qu’un début. Alors que nous poursuivons notre lancée, des services supplémentaires viendront s’y greffer comme, par exemple, les meilleures pratiques d’auto-distribution – qui pourront être utilisées par les membres et endossées par l’ACAD.  

Les éléments clés restent les mêmes.  Il s’agit d’une approche simple et intemporelle, conçue pour faire  mousser les affaires pour les professionnels dans l’industrie de l’auto-distribution au Canada.  Cette approche peut être offerte par région et compagnie à différents moments.  Elle peut également bénéficier à tous les membres – opérateurs, fabricants, distributeurs, fournisseurs – suivant le même objectif pour l’ensemble du groupe avec un objectif partagé et un message commun.

S’il est question de problèmes précis, au fur et à mesure qu’ils se produisent, ce n’est que mieux; si cela permet de sauver une entreprise ou d’améliorer les profits d’une compagnie, vous aurez alors la réponse à la question «Que cela signifie-t-il pour moi» ? 


Print this page

Related



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*